Création du Parti National Européen, la police collabore.

Quelque heures après la tentative de blocage, mes mains et mon visage brûlent encore à cause du spray au poivre utilisé par la police. J’étais présent aux cotés des syndicalistes et des militant.e.s antifascistes qui ont tenté de faire annuler le meeting de création du nouveau parti d’extrême droite. En effet, différent.e.s représentant.e.s européen.ne.s se sont retrouvé.e.s ce samedi 25/01 à Charleroi.

En montant dans le bus qui démarrait de Liège, nous pensions nous retrouver dans une situation similaire à celle de Verviers lorsque Theo Franken avait été invité par Nation. Réussir à faire annuler l’événement simplement en étant nombreux.ses et déterminé.e.s. Ce n’est malheureusement pas ce qui s’est passé.

Effectivement la police quand elle a constaté que nous n’allions pas bouger a très rapidement foncé dans notre groupe en nous frappant à coup de matraque et nous aveuglant avec du spray au poivre. Pendant ce temps les fascistes présents dans le batiment nous ont attaqué par derrière et nos camarades se sont défendu.e.s. Juste après une autopompe de la Police Fédérale a été utilisée pour nous repousser à nous disperser et une ligne de policier.ère.s était en position entre nous et l’entrée, protégeant ainsi le lieu.

Nous nous retrouvons donc devant ce constat effrayant : quand des personnes aux idées nauséabondes et dangereuses veulent se réunir pour se coordonner, ce sont les militant.e.s qui veulent les en empêcher qui se font agresser par la police.

Pour la prochaine fois nous devons apprendre de nos erreurs et être mieux préparé.e.s et ne pas considérer, comme le pensaient sûrement certaines personnes présentes, la police comme neutre contre l’extrême droite mais comme ennemie.

En conclusion tout le monde déteste la police sauf les fachos.

2 commentaires sur “Création du Parti National Européen, la police collabore.

  1. ce petit film montre bien le déroulement de la manif et l’intervention abusive de la police qui, malgré que la petite dizaine du PNE (voir photo) soient entrées par la porte du garage et celle ci refermée, nous repousse encore à coup de jets d’eau. On y voit aussi clairement que, malgré certains commentaires nauséabonds, personne n’est armé ni ne porte de treillis et de gants de combat Merci au « cinéaste ».

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s