De Saint Luc à Sainte Lutte.

Le mardi 17, les étudiantes de Saint Luc ont pu constater qu’une nouvelle décoration était présente dans leur sapin de noël. En effet un mannequin y était pendu arborant le message « précarité partout, bourse nulle part ». Tout d’abord il est important de noter que l’impulsion vient de l’école d’art dramatique, L’ESACT. Illes s’étaient mis.e.s en grève le 5 décembre, en même temps que nos voisin.e.s français.e.s, pour dénoncer la précarité étudiant.e.s. Des élèves de Saint Luc étaient présent.e.s en soutient. S’en est suivi la création d’un groupe de discussion entre membres de Saint Luc ou illes ont pu partager leur dégoût par rapport aux situations de précarité et l’inaction des pouvoirs publics. « Sainte lutte » était née. Cette action simple et percutante est la première d’une lutte qui va continuer à Saint Luc. Dans les deux écoles d’art, la volonté est de créer du lien entre les actions que chacun.e va mener dans son établissement.

Et qui sait, peut être qu’à la rentrée, un mouvement étudiant contre la précarité, verra le jour ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s